Information sur E.Coli ( EHEC)

DDepuis le 23/12/2008 le laboratoire de Touraine est opérationnel pour la recherche des Escherichia coli pathogènes producteurs de shigatoxines. C'est à la suite de l' épidémies provoquée chez des  jeunes enfants ayant
consommé des steaks hachés cuits de façon insuffisante que le Laboratoire a identifié un axe de développement dans ce secteur d'activité des industries agroalimentaires.
A ce jour, le Laboratoire de Touraine a la compétence pour rechercher par la technique de biologie moléculaire de type PCR, les 5 principaux types d'Escherichia coli responsables de plus de 95% des intoxications alimentaires
provoquées par ces bactéries d'origine fécale présentes dans le tube digestif des ruminants.
Il s'agit des souches d'Escherichia coli  appartenant aux types O157 H7, O26, O103, O111 et O145.
 
La bactérie responsable de la très grave épidémie en Allemagne est un Escherichia coli de type O104 H4 très rarement identifié dans les aliments.
Le laboratoire de Touraine n'est pas encore totalement équipé actuellement pour caractériser complètement ce type particulier de bactérie pathogène.
Nous avons la  possibilité de mettre en évidence dans le génome de cette bactérie , les gènes codant pour les shigatoxine stx 1 et stx2 communs à de nombreux Escherichia coli toxique dont le O104.
Un aliment analysé  présentant un résultat positif vis à vis de ce gène stx2 pourrait  être orienté vers le laboratoire de référence à Lyon pour une expertise plus poussée.
Ce laboratoire développe actuellement une batterie de tests permettant une caractérisation moléculaire complète.
 
Dans l'attente des nouveaux développements dans ce dossier sanitaire majeur, le Laboratoire de Touraine a établi une veille scientifique, technique et réglementaire.
Nous sommes en contact avec le Laboratoire National de Référence à qui nous avons proposé nos services pour augmenter leur potentiel analytique et décentraliser leur nouvelle technique en cours de développement.
Nous sommes en contact avec notre fabricant de kits habituels pour suivre l'industrialisation d'un nouveau test permettant la détection des Escherichia coli O104. Aux dernières nouvelles, ce kit pourrait être disponible dès le
début de la semaine prochaine.
Nous sommes en attente des décisions des autorités sanitaires du ministère de la santé et de celui de l'agriculture en matière de prévention des risques et des éventuels contrôles systématiques à l'importation et à l'exportation de
produits alimentaires.  

Dans l'attente de déclencher une éventuelle opération analytique adaptée aux besoins, le Laboratoire de Touraine rappelle à l'ensemble de ses clients les modalités de désinfection des fruits et légumes destinés à être consommes crus (cf. fiche de décontamination des légumes à télécharger ci-dessous).
 
 

José DELAVAL
Vétérinaire biologiste
Directeur Général du Laboratoire de Touraine